Auto

Conseils d’achat de voiture d’occasion au Maroc : Vérification rapide

20 février 2017 / 0 Comments / 287 / Actualités, Auto

Si vous êtes “pressés”, vous pouvez commencer par une série de vérifications assez simples, qui vous donneront une première idée de l’état de la voiture.

PCA-Carrosserie-Peinture

La carrosserie

  • Chaque variation de la peinture est, dans la plupart des cas, synonyme d’un accident antérieur.
  • Soulevez les housses adaptables et les moquettes pour vérifier l’état du plancher et du coffre.
  • Passez délicatement la main sur la carrosserie pour sentir la douceur de la peinture.
  • Enfin, les vitres et rétroviseurs ne doivent pas comporter de fissures ou d’impacts.
PCA-Portes-Mal.jpg

Alignement des ouvrants

  • Tout d’abord, il faut d’inspecter la constance des jeux entre les portières, le pavillon et les ailes.
  • Si l’alignement est mauvais, cela serait le signe d’un véhicule gravement accidenté et mal réparé.
PCA-Pedale-Use.jpg

l’Habitacle

  • Commencez par inspecter l’affaissement du siège conducteur et le “lissage” de certaines parties du volant. Ils sont généralement des signes révélateurs de l’âge du véhicule.
  • Notez que les caoutchoucs des pédales deviennent très usés sur les véhicules ayant parcourus plus de 100 000 km.
PCA-Pneus-Sculpture.jpg

les Pneus

  • Contrôlez l’état des pneus et de ses sculptures. Des pneus neufs sont un atout, mais leur présence doit également éveiller votre suspicion.
  • La vérification du “pneu de secours” et des jantes peut vous informer sur un éventuel défaut de parallélisme ou d’équilibrage pouvant être à l’origine de l’usure des pneus.
PCA-Amortisseur-Use.jpg

les Amortisseurs

  • La technique d’appuyer avec force sur les 4 coins du véhicule pour observer la souplesse des amortisseurs est certes une vieille technique, mais reste la première chose à faire. Si le véhicule “rebondit” plusieurs fois, ne cherchez plus. Les amortisseurs ne jouent plus leur rôle.
  • Le mieux serait de conduire le véhicule et de guetter les effets de plongée excessive lors de freinage appuyé ou lors de franchissement de dos d’âne, etc… Attention : les voitures hautes et lourdes (monospaces ou 4×4) amplifient ce phénomène par rapport à une berline classique.
PCA-Phare-Oxyde.jpg

les Projecteurs

  • Vérifiez qu’ils fonctionnent correctement et que les écrans ne sont pas fendus. Si c’est le cas, alors ceci laisse l’humidité s’infiltrer et le réflécteur (généralement en métal) s’oxyde, du coup, la luminosité diminue.
  • Exigez leur remplacement lors de votre négociation du prix de vente.
PCA-Feux-Arriere.jpg

les Feux arrières

  • Vérifiez que les écrans ne sont pas cassés et qu’ils fonctionnent correctement.
  • Vérifiez également l’état du circuit électrique en observant l’intensité des feux de position et des feux du stop. Cette intensité ne doit pas varier lorsque les clignotants sont en action.

Sécurité routière au Maroc L’hécatombe de 2016

20 février 2017 / 0 Comments / 259 / Actualités, Auto

Les chiffres sont tombés et le constat est alarmant. Le nombre de victimes des accidents de la circulation au Maroc ainsi que celui des infractions enregistrés en 2016 ne laissent pas indifférents !

Malgré un nombre en hausse par rapport à 2015, les accidents de la circulation en 2016 ont été “moins dangereux” ! C’est le constat du Comité Nationale de la Prévention des Accidents de la Circulation (CNPAC). Les premiers chiffres statistiques ont été publiés par la Direction des transports routiers et de la sécurité routière.

Au total, ce sont 81.827 accidents qui ont enregistrés en 2016 contre 78.864 en 2015, soit une augmentation de 3,76% et 224 accidents chaque jour sur nos routes.

Le nombre de personnes tuées dans les accidents de la circulation en 2016 a atteint 3.593 victimes contre 3.565 en 2015, soit une légère hausse de 0,79%. A travers ces chiffres , on compte une moyenne avoisinant les 10 morts chaque jour pour leur majorité en périmètre rural.

Quant aux blessés graves, la moyenne quotidienne est d’environ 25 par jour. Leur nombre est passé de 9.957 en 2015 à 8.950 victimes grièvement blessées en 2016.

Selon le CNPAC, la stratégie nationale de sécurité routière 2016-2025 est capitale. S’articulant autour de plusieurs axes, notamment les infrastructures routières, les véhicules et l’encadrement du comportement des usagers des routes, cette stratégie aspire à réduire le nombre de décès sur les routes de 25% à l’horizon de 2020 et de 50% d’ici 2025… Du bon chemin reste donc à parcourir !

Demain samedi 18 février, sera célébrée au Maroc la journée nationale de la sécurité routière. Ce sera l’occasion pour tous les intervenants de faire le point sur les efforts déployés dans ce domaine afin de lutter contre les accidents de la circulation au Maroc.

Record des infractions

En relation directe avec les accidents de la circulation, les infractions. Les statistiques du nombre de ces infractions constatées par les radars fixes sur nos routes ont révélées une hausse record en 2016 !

Ce sont pas moins de 1.481.598 infractions enregistrées en 2016 contre 419.966 l’année précédente, soit une hausse de 253% !  Juin 2016 a connu le plus grand nombre avec 262.196 procès verbaux (PV) enregistrés, et la moyenne quotidienne avoisine les 4.059 verbalisations. Et depuis le début de 2016, 395.858 permis de conduire ont été sanctionnés par un retrait de points selon l’infraction commise.

Il est à noter enfin que le centre d’appel 4646, lancé l’année dernière pour permettre la signalisation des infractions commises par les conducteurs du transport public, a reçu un total de 1.274.865 appels. Après traitement, seuls 424 véhicules ont été interceptés et contrôlés alors que 260 infractions ont été enregistrées.

Voiture de l’année 2017 au Maroc

20 février 2017 / 0 Comments / 254 / Actualités, Auto

En présence de plusieurs personnalités du paysage automobile marocain, et lors d’une grande soirée tenue à Casablanca, le voile est levé sur la voiture de l’année 2017 au Maroc.

Organisée par la magazine Autonews, cette 8ème édition des trophées de l’automobile a connu la participation de 30 mille internautes qui ont voté à la fois, pour choisir la meilleure voiture par catégorie, et pour la voiture de l’année. A l’issu de ce vote, 10 voitures ont été retenues pour la phase finale, celle des test-drive, effectués par un jury composé d’experts et de journalistes de renom : Younes Saih, Stéphane Roux, Yves Bey-Rozet, Aurélien Devernoix et Hicham Atabi.

Sur 25 voitures commercialisées pour la 1ère fois au Maroc, l’élection de la voiture de l’année s’est faite sur la base d’un certain nombre de critères allant du design, à la sécurité passive et active, en passant par les performances et le confort à bord. Et c’est l’Audi A4 qui fut sacrée cette année ! Elle succède ainsi à la Honda Jazz élue un an auparavant.

Cette année, la compétition pour ce trophée était particulièrement serrée ! l’Audi A4 l’a emporté devant l’Alfa Romeo Giulia, la Mercedes Classe E, l’Opel Astra et la Renault Mégane.

BESOIN D'UN COUP DE MAIN POUR TROUVER VOTRE VOITURE?

Cliquez ici